Aujourd’hui, 300 millions de tonnes de plastique dérivent dans les océans, soit l’équivalent en masse de 3 millions de baleines bleues. L’urgence est à présent de couper (fermer un circuit, c’est laisser passer le courant) le circuit du plastique à terre pour éviter que de pareilles fuites de déchets plastique ne viennent s’ajouter à cette […]