Les biologistes estiment à 2,2 millions le nombre d’espèces marines dans le monde. Des trésors de génétique prennent vie dans les cellules de ces êtres marins. En 1951, Werner Bergmann découvre que chez l’éponge de Floride, le ribose qui constitue habituellement l’ADN des êtres vivants est remplacé par l’arabinose. Ce nucléoside a permis de synthétiser […]