Groupe leader de chimie dans le monde, Solvay est présent en Italie depuis plus de cents ans. L’usine de Rosignano produit notamment des engrais, des composés azotés, du plastique ou encore du caoutchouc synthétique. Elle rejette dans ses effluents des poussières très fines de calcaire, qui rendent la plage située juste en-dessous incroyablement blanche. Malgré son caractère inoffensif pour l’Homme, le calcaire modifie les caractéristiques chimiques du milieu naturel et perturbe ainsi la composition du peuplement faunistique et floristique.

Contrôlée par l’ARPAT (Agence Régionale pour la Protection de l’Environnement en Toscane) quatre fois par an, l’eau est autorisée à la baignade autorisée à plus de 50m en amont et plus de 50m en aval du point de rejet, selon une loi valable pour toutes les industries italiennes.

L’usine a cependant été accusée de déverser des métaux lourds dans l’eau. Afin de synthétiser le carbonate de soude et le bicarbonate de sodium qui constituent la base de nombreux produits, Solvay extrait le calcaire présent dans les carrières voisines. Ce calcaire contient des métaux lourds à l’état naturel. Dans les effluents de l’usine déversés dans la mer, les métaux lourds s’associent à d’autres particules : dans cet état solide, les métaux sont inertes et ne peuvent pas être absorbés par les organismes. Ils sont dans ce cas inoffensifs pour l’Homme et l’environnement.

Le manque d’objectivité des acteurs dans l’affaire de la « plage blanche » de Rosignano doit nous inciter à faire preuve de prudence face aux articles écrits sur le sujet. L’usine de Rosignano est en effet un grand acteur économique Toscan ainsi qu’une importante source d’emplois dans la région. Son caractère prépondérant dans l’économie régionale pourrait expliquer le fait que des données soient dissimulées par les autorités.

D’après un communiqué de Solvay, la couleur turquoise de l’eau serait uniquement due au reflet du ciel bleu sur le sable blanc. En voyage en Italie cet été, j’ai cependant pu observer ce turquoise surprenant même sous un grand ciel gris…

 

Solène Jahan

 

Sources :

Le Point :

http://www.lepoint.fr/monde/italie-une-plage-trop-belle-pour-etre-vraie-24-08-2018-2245657_24.php

Usine Nouvelle :

https://www.usinenouvelle.com/article/solvay-en-toscane-le-syndrome-de-la-plage-blanche.N733019

Le Monde :

https://www.lemonde.fr/planete/video/2018/08/24/une-plage-italienne-rendue-paradisiaque-par-une-usine-chimique_5345899_3244.html

Site de Solvay :

https://www.solvay.fr/fr/medias/communiques-de-presse/2018-25-08-Rosignano.html

European Pollutant Release and Transfer Register :

http://prtr.eea.europa.eu/#/facilitydetails?FacilityID=5150&ReportingYear=2012