Le voyage du Brendan

Titre : Le voyage du Brendan

Sous titre : A travers l’Atlantique dans un bateau de cuir

Auteur : Severin , Tim

Editeur : hoëbeke

Publication : 2013 (Français)

ISBN : 9782-84230-469-0

Genre : Récit d’aventure

Thématiques : Voyage, voile, Archéologie de la marine, Navigatio

Langue : Français

Langue d’origine : Anglais

Quatrième de couverture : 

« Prouver que les grands voyages mythiques, supposés des légendes, étaient véridiques, est rapidement devenu une obsession pour Tim Severin. Encore étudiant à oxford en 1961, il décida de refaire le voyage de Marco Polo, avant de mettre ses pas dans ceux des conquistadores.

Mais pas question pour l’un des derniers grands aventuriers, digne émule de Thor Heyerdahl sur son Kon-Tiki, de s’arrêter là. Il lui fallait trouver une autre folle entreprise. Et pourquoi pas s’emparer du Navigatio de saint Brendan ? Ce récit épique raconte comment le saint irlandais s’élança au VIème siècle avec dix-sept moines sur les eaux inconnues en quête de la Terre promise, la découvrit au prix de milles aventures et s’en revint après sept années d’errance…

C’est donc à bord d’un curragh à deux mâts de 11 mètres de long, à la coque de cuir graissé, copie conforme des esquifs du haut moyen-âge que Tim Severin appareilla d’Irlande en mai 1976. Avec pour tout équipage quatre compagnons et pour objectif démontrer que le voyage du saint fut certainement réel, mille ans avant Christophe Colomb, et réelles aussi les rencontres merveilleuses qu’il fit en chemin.

Un périple dantesque qui mena Tim severin jusqu’à l’embouchure du saint-Laurent en passant par les Hébrides, Les Féroé, l’Islande et les eaux glacées groenlandaises. A son retour, il en tira un récit d’une rare intensité, traduit depuis en vingt-sept langues. Aujourd’hui un classique enfin réédité. « 

Extrait :
« Ouache ? La grande nageoire noire ressortit de l’eau de l’autre côté du Brendan ; les poumons se vidèrent ; lorque commença à virer pour rejoindre sa bande. Alors nous nous permîmes à notre tour de pousser un gros soupir. D’une voix étouffé, Edan murmura : « Va te faire voir ailleurs! » L’orque nous avait inspectés, il nous avait jugés sans intérêt, nous en fûmes très heureux. »

Coup de cœur : Guillaume

Commentaire :

Récit vibrant d’un historien de l’architecture navale (Tim Severin) embarqué dans la folle aventure de la reconstitution d’un voyage légendaire. Tim Severin s’embarque alors dans une aventure de reconstitution du bateau un curragh.

Le récit conduit à travers les flots et laisse tout simplement le lecteur prendre place, partager les joies et les peurs de cet équipage hors norme au plus près de la nature.