En ces temps de bouleversement écologique, il est important de suivre certains paramètres physiques et biologiques d’un milieu naturel. Concernant l’océan, la mesure de la température et celle de la salinité s’annoncent primordiales, tout comme le suivi des populations planctoniques. Le corps scientifique est un groupe clé dans la mesure, mais leurs expéditions sont très onéreuses.

Il est primordial de sensibiliser le public sur ces questions importantes, qui sont parmi les préoccupations prioritaires de notre société. Le public ne comprend pas toujours l’intérêt des expéditions de ce type. L’objectif premier du projet est d’embarquer des petits groupes de volontaires en mer sur une journée, pour participer à une petite expédition scientifique.

Pour finir, le projet µ-Expé souhaite apporter aux volontaires la connaissance des programmes de sciences participatives marine. Ainsi, cette première expérience encadrée en mer par des professionnels, ouvrira chez les volontaires d’un jour, l’envie de continuer l’action en participant à ces programmes de tous les jours et ouverts à tous.

Au retour au point de départ, l’association installera une table sous une tente mise à disposition par le port d’Armor, partenaire du projet. Une loupe binoculaire avec sa caméra permettra d’observer les échantillons récoltés au cours de la journée. Les promeneurs du port de Saint-Quay ainsi que les plaisanciers seront invités à venir observer cette faune insoupçonnée qui pourtant est présente en très grande quantité dans les océans. L’objectif étant de démontrer à ce public que cette diversité planctonique n’est pas une histoire de littoraux lointains ou d’océans inatteignables mais qu’elle est bel et bien présente ici.
Lors de ce moment, l’équipe procédera également à un tri du zooplancton. Les larves de poissons seront isolées et fixées à l’alcool. Ces échantillons iront à deux chercheurs : Nalani Schnell et Cyril Gallut, de la station de biologie marine de Concarneau, Muséum national d’Histoire naturelle. Ils mènent des recherches taxonomiques sur les larves de poissons de nos littoraux.

 

.

 Enjeux :

Proposer une “micro” expédition, permettant de sensibiliser à l’environnement  marin et côtier ;
  • Récolter des échantillons pour la science ;
  • Faire découvrir le monde marin de proximité à un large public ;
  • Permettre une sortie en mer à la voile, en impliquant les volontaires à la manoeuvre ;
  • Garantir une bonne communication fiable avec les partenaires ;
  • A terme, exporter le concept dans d’autres ports de France.
  •  


    Téléchargez la Plaquettedu projet.

     


     Ils nous soutiennent :